AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Admin] Christophe Miltonfine

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
78/100  (78/100)

MessageSujet: [Admin] Christophe Miltonfine   Mer 9 Mai - 18:31

I- Le Personnage

Nom : Miltonfine
Prénom(s) : Christophe, Evan
Surnom(s) : Chris, la plupart l’appelle comme ça. Mais il a de nombreux surnoms tels que Rake-man (comprenez l’homme-râteau)
Date et Lieu de naissance : 17 mars 1985 à Boston
Âge : 22 ans

Domaine de célébrité (VIP): Animateur radio en vogue ^^

Physique :
Chris est beau, il n’y a pas à dire. Bon, tous les goûts sont dans la nature mais le jeune homme ne laisse pas indifférent ces demoiselles et ces messieurs aussi. Un homme universel aux mœurs universelles … Mais nous n’en sommes pas encore là. Parlons plutôt de son physique.
Commençons par l’ensemble, c'est-à-dire son corps.
Hé bien, Mister Miltonfine est bien foutu du haut de son 1m82 tout en muscle. Non pas qu’il soit hyper baraqué mais il s’entretient autant qu’il peut. Il est doté d'un corps fin, de dandy mais où les muscles se sentent dès que l'on pose sa main sur son torse, un corps ferme et doucement dessiné comme une oeuvre d'un peintre. Son corps allait en contraste avec son doux visage, ce corps faisait viril et homme et cela pouvait donner deux images du jeune animateur. Pour montrer son corps, Chris tente de le mettre en valeur du mieux qui peut avec les vêtements. Gagnant pas mal d’argent, il peut se permettre les fringues un peu chic et donc chères. La plupart du temps, vous le verrez en jean. Que ce soit légèrement pattes d’eph’, petit slim ou simple coupe, il se balade 11 mois sur 12 en jeans. L’animateur en possède de toutes les nuances de bleu possible, des déchirés, des noirs aussi, même un blanc quand il veut se la jouer disco ou rétro. En haut, cela varie selon les saisons mais grands adeptes des chemises, qu’elles soient noires, blanches ou colorées, sa préférée étant une rose à rayures blanches qui fait totalement stylée et qui lui donne un pur look. Mais sinon, il porte aussi bien des marcels que des petits pulls en passant par les sweats, t-shirts et tout ce qui va avec. Niveau chaussures, Chris est le roi de la basket. Il en a tellement qu’il peut les assembler avec n’importe quoi, possédant même des baskets qui ressemblent presque à des jolies chaussures, ainsi il peut rentrer en boîte sans se faire rembarrer. C’est aussi le prince des accessoires : tout ce qui est lunettes, casquettes, chapeaux, foulards, écharpes, ceintures … C’est une véritable réserve, pire que la caserne d’Ali Baba. Vous êtes sûr de rarement le voir deux fois avec les mêmes fringues, sauf peut être sa super chemise.
Zoomons un peu, passons maintenant au visage.
Un doux visage fin, aux traits un peu marqués aux lendemains de fêtes trop arrosées ou de nuits tumultueuses surtout au niveau du front et des yeux. Ces derniers qu'il a d'ailleurs magnifiques, même s’ils ne sont que noisettes, intense et pénétrant teinté d'un léger noir donnant une touche unique, toujours pétillants de malice et de vie. Un simple regard pouvait captiver la personne en face de lui, quelque soit son sexe et ce qu'il pense de Chris. Sa fine bouche doucement rosée souvent entourée d'une barbe d’à peine un jour donnant un léger côté négligé si sexy, parfois il s’autorise un petit bouc quand l’envie lui prend et cela lui donne un petit côté bohême. Dans une société où la perfection semblait inévitable, il brisait les codes en s'affichant ainsi. Peu importe la barbe, son sourire dévastateur réparait tout, surtout quand des fossettes apparaissent aux coins de ses lèvres, et puis parfois son petit regard dans le vide qui lui donne un petit air paumé. Encore une imperfection lui allant à merveille. Ce visage était terminé par de beaux cheveux châtains/bruns dont les coupes se succédaient à toute allure. Des cheveux mi-longs il passe au très court avec une petite crête, ou alors courts tout simplement avec quelques mèches, mais toujours histoire de les avoir en bataille sur le crâne, juste quelques coups de peigne et quelques passages de mains dans ses cheveux suffisaient à se coiffer. Le tout donnait un visage improbable, un ange négligé ayant oublié de sortir son auréole.
Une voix grave mais claire dans son expression, une locution distinguée se mêlait à ce doux visage. Bref, Christophe était un beau mec et si lui ne s’en rendait pas toujours compte, son entourage le savait bien

Caractère : [7 lignes minimum]
On peut commencer par dire que c’est un chic type. Vous savez le genre sympa qui est toujours là pour les gens qu’il apprécie et les prend en charge car ce garçon là a beaucoup de cœur. Peut être trop et cela lui joue des tours, certains en profitent même sans que lui ne bronche. Le jeune homme s’en moque, le principal est qu’il le fasse avec le cœur car sinon il ne fera rien. Christophe ne fera pas de mal à une mouche, sauf si vraiment on le cherche vraiment mais il en faut vraiment beaucoup car il est contre la violence. Enfin, autant l’avouer d’emblée : il ne sait pas se battre ! Donc il évite toute lutte même s’il doit passer pour un lâche mais en toute réponse, le jeune homme dira qu’il tient à sa vie. Une petite poule mouillée mais cela va tellement avec sa tête. Enfin, il ne faut pas le provoquer trop et le chercher car s’il le veut vraiment, Chris peut devenir véritablement violent et devenir incontrôlable tant la rage se ressent dans la force de ses poings. Mais ce n’est pas arrivé depuis des années alors bon, pas de quoi s’inquiéter pour le moment. Mister Miltonfine est plus victime qu’agresseur. Oh oui c’est une victime avec la malchance qu’il se traîne. Il prend ça avec le sourire et fait comme si de rien n’était. En particulier au niveau de la drague. Le nombre de râteaux qu’il a vécu, c’est hallucinant ! Et niveau coups d’un soir ou relation, il se fait toujours jeté. Pas de chance ? C’est clair et pourtant il continue de vivre ainsi, se faisant à l’idée que ce serait toujours ainsi. Un brin fataliste mais cela rajoutait un peu à son charme ce côté et paumé et maso. Oui, oui vous avez bien lu. Ce type est maso à se jeter dans la drague ainsi et se ramasser autant de vent et pourtant continuer sans en démordre. C’est souvent marrant à le voir mais il garde le sourire.
Ca aussi c’est sa marque de fabrique : le sourire. Quand il est en société, un sourire plus ou moins large selon les circonstances et selon mais toujours les lèvres et cela est souvent sincère. Quoiqu’il est bon menteur, bon acteur mais essaie d’être le plus franc possible. A la radio, quand il fait une gaffe ou qu’il raconte sa vie, il s’excuse en disant quelques conneries ou se rattrapant comme il le pouvait. Et ça faisait rire les gens alors il riait aussi. Ajoutons à cela, un humour à tout épreuve, sachant retourner une situation en un rien de temps grâce à des traits d'humour et des phrases à couper le souffle ou faire rire son entourage. De l'humour et de l'esprit étaient des atouts indispensables pour être en société. Apprendre à rire de soi fut long et difficile pour lui mais la célébrité l’avait rendue plus cool et plus distant avec sa propre image. Ca ne l’empêche pas d’être peu confiant en lui et même timide dans la vie. Chris apprend à dépasser tout ça grâce à son boulot qui est comme une thérapie et dans sa vie de tous les jours.
Accro au sexe, ça aussi faisait parti du caractère du jeune homme. Hommes, femmes, qu’importe du pendant que la personne voulait de lui et était à son goût. Et là, il pouvait être qualifié de bon coup. A force d’aller de lit en lit, il s’était bien amélioré. Les longues relations ? Oui à condition que la personne soit vraiment exceptionnelle. Mais bon, pour le moment rien de mieux que d’être volage, s’éclater autant qu’il le pouvait. A force de faire cela, il se considère lui-même comme une paillasse et en est fier. Oui autant se satisfaire de ce que l’on est !
Mais si l'on creuse bien, on trouve en ce jeune homme une grande sensibilité où il est quelques fois à fleur de peau quand le vague à l'âme lui prend, qu'il ne montre à personne par pudeur et par peur que cela se retourne contre lui. Il est déjà assez victime, il ne va pas non plus en rajouter. Maso mais pas totalement quoi !

Carrière (VIP):
Sunny NY (été 2005)
Morning Up (2004-2005)
The Miltonfine Show (2005 - …)
Spot publicitaire contre le Sida (2007)

Goûts : [3 lignes minimum]
Christophe adore tout d’abord la bonne musique. Il choisit lui-même la musique qui passe dans son émission et a en général bon goût, mélangeant aisément la dance au rap au disco et au funk. Du pendant que la note sonne, aucun problème pour lui. Surtout en boîte où il passe pas mal de ses nuits à danser et s’éclater, d’ailleurs il a un sacré déhanché, ce qui ne laisse pas ces messieurs ni ces demoiselles. D’ailleurs il est friands de conquêtes, ne veut plus s’attacher. Peut être qu’un jour, il se laissera convaincre par une personne de passer du temps à ses côtés mais pour le moment, il préfère papillonner et cela ne semble pas le déranger.
C’est un dingue de fringues aussi et d’accessoires, son armoire est remplie à ras bord et il ose dire qu’il n’en a jamais assez ! Pire qu’une nana celui là !

Signes particuliers :
Un tatouage sur le ventre qui représente un soleil
Toujours une tonne de bracelet à son poignet
Parle un français impeccable

Avatar : Orlando Bloom

II- Vous

Comment avez vous connu le forum ? Je suis l’Admin alors bon lol
Présence sur le forum : Tous les jours, évidemment !
Avez-vous lu le règlement ? Ouais … et j’suis trop VIP
Un commentaire: Je dois avoir un problème de personnalité lol

_________________

{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?



Dernière édition par le Mer 9 Mai - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/maquizz/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: [Admin] Christophe Miltonfine   Mer 9 Mai - 18:32

Histoire : [20 lignes minimum]
Boston, 16 mars 1985. Une jeune femme vient d’arriver à l’hôpital en taxi en se disant qu’elle avait perdu les eaux. Elle, c’était Sylvie Miltonfine. Quelques minutes plus tard, un jeune homme arriva l’air paniqué en disant que sa femme était sur le point d’accoucher. Son à lui était Terry Miltonfine. Et là, leur vie allait prendre un tournant radical avec la naissance d’un enfant. Oui leur premier bébé mais celui-ci ne voulait pas montrer le bout de son nez. Et une longue attente se fit, Sylvie ne put dormir la nuit à cause de contraction par les reins. En attendant que bébé, dont le sexe était inconnu, se pointe, faisons un retour en arrière.

1982. Un jeune américain à Paris. Il s’appelle Terry, il a 21 ans, et vient faire un an de stage à Paris. Il faisait le gestionnaire dans un grand hôtel parisien. Une parisienne au travail. Elle s’appelle Sylvie, elle a 20 ans, et doit bosser pour survivre en tant que femme de chambre. Lui est issu d’une famille assez aisée, pas riche mais pouvant vivre confortablement. Elle venait d’un des quartiers populaires de Paris et avait décidé d’aider ses parents à subvenir aux besoins de sa famille. Deux mondes qui ne s’étaient pas fait pour se rencontrer et pourtant … Une soirée au bar, lui qui passait le temps et elle qui cherchait le barman introuvable. Terry s’improvisa barman et les deux firent connaissance. Au fil du temps, ils devinrent amis puis amants et s’aimèrent réellement. Il y avait pourtant cette échéance où le jeune américain devrait retourner chez lui, dans son pays. Oui, cela arriva et pourtant pas de larmes mais un sourire aux lèvres, Sylvie partait aussi. Et voila le petit couple s’installa à Boston pour se marier et vivre ensemble. Et voici la petite vie de la famille Miltonfine qui attendait à présent un enfant. Pas voulu savoir le sexe, la surprise était de mise. Une chose est sûre, le prénom serait français pour respecter les origines françaises de Sylvie.

Revenons donc à ce fameux jour de la naissance de ce bébé. A 5h du matin, bébé voulut sortir. Et nouvelle galère jusqu’à 13h où enfin il daigna sortir. Un petit garçon tout chou que Sylvie l’appela Christophe. Et voila la vie des Miltonfine put continuer. Quelques années plus tard, quand l’enfant eut deux ans, naquirent 2 faux jumeaux, Luke et Sarah. Lui avait 2 ans et était tout content de voir qu’il ne serait pas tout seul. Une vie comme toutes les familles de classes moyennes de Boston. Le petit Christophe, renommé Chris pour la plupart des gens, grandissait et entra à l’école. Un excellent élève, tout simplement, grand amoureux de la lecture et de l’écriture, un peu moins des maths et sciences mais bon, il était quand même très bon. Il était le genre d’enfant calme, sans soucis, avec quelques amis pour jouer mais un brin rêveur. Pas de bagarre, toujours poli et faisant correctement ses devoirs. Le genre d’élève que tous les instituteurs du monde rêveraient d’avoir. Cela continua jusqu’au lycée ainsi. L’enfant laissa place à un ado timide, un peu mal dans sa peau mais pas encore la victime de service. Juste que le jeune homme était d’un discret hallucinant, presque un petit fantôme. Côté famille, cela commençait à être tendu. Si a 15 ans, Christophe était le fils modèle, sont frère Luke de 13 ans commençait à n’en faire qu’à sa tête. Une crise d’ado, c’était de son âge pensait les parents mais étaient heureux leur aîné n’ait pas fait la même.

Le lycée. Normalement les plus belles années pour la plupart des gens. Un cauchemar pour le jeune ado. Pas vraiment moche, un look classique et un brin bohème avec ses cheveux un peu longs et des mèches qui lui tombaient dans les yeux. Sans savoir pourquoi ni comment, il se retrouva victime de son lycée. Enfin si, tout était devinable dans ses cas là. En jeune homme gentil qu’il était, il avait aidé à ramasser les cahiers d’une jeune fille et lui avait fait un sourire. Cela n’engageait rien mais pour le petit ami de la fille, capitaine des footballeurs de plus, c’était trop. Et les moqueries commencèrent, sur son look, sur son attitude, sur son célibat … Quelques bousculades, son casier taggé, des rumeurs à son sujet, enfin toutes ces horreurs étaient son quotidien. Son rôle de victime avait commencé, sans oublier les râteaux qu’il se multipliait par des filles qui refusaient de se voir à ses côtés. Bref, un enfer qu’il encaissait sans broncher et essayait de se trouver des moyens d’évacuer comme écrire. On dit souvent que ce sont les filles qui écrivent des journaux intimes mais lui aussi s’y mit, cela faisait tellement de bien. Tant de grisailles au dessus de sa vie jusqu’à l’arrivée d’un petit bout de paradis. Elle s’incarnait en une jeune femme, Tessa. Il pourrait vous la décrire les yeux fermés encore. Ses parents avaient emménagés à quelques numéros de chez lui et tout deux avaient sympathisé sur le chemin du lycée. Une amie, enfin ! Elle prenait sa défense, osait hurler contre ses brutes et il connut un moment de répit, de bonheur même. Car ils devinrent plus. Sa première petite amie à 16 ans, son premier baiser aussi. Même sa première fois. Enfin un petit bonheur d’un an ne dura pas plus puisque la jeune fille déménagea à Seattle. Le cœur brisé, Christophe connut sa première rupture. Et sans son bouclier chéri, il allait redevenir la victime du lycée. Cela n’y manqua pas : coups, menaces … La parenthèse de bonheur était finie. Et pourtant, il fit une scolarité brillante et eut son diplôme haut la main. Côté famille, son petit frère était devenu de plus en plus bizarre et renfermé. Sa sœur était devenue belle comme un cœur et ne comprenait pas son jumeau. Les parents semblaient déborder par tout cela et auraient aimé que Chris reste pour tempérer tout cela. Mais lui voulait continuer ses études. La communication, la presse l’attirait vraiment malgré sa timidité et ce côté malheureux qu’il trimballait sans cesse. C’était un moyen comme un autre de se prendre en main et devenir indépendant. C’est comme cela qu’il partit pour New York dans une école privée de communication.

Là, tout changea. Un petit appartement à Brooklyn, une école et des nouveaux amis. Ici, il n’était plus le martyr du lycée de Boston mais un étudiant sympathique bien que réservé, un brin gaffeur mais aussi malgré lui séducteur. Et au milieu des cours et des révisions, des fêtes encore et toujours. Des filles aussi, pas mal de filles avec qui il sortait une semaine, un peu moins ou un peu plus parfois mais ne s’attachait pas, les histoires d’amour finissent mal en général. Christophe trouvait que sa vie était des plus belles, jamais il n’aurait imaginé se sentir aussi bien. Rien qu’un changement de quelques centaines de kilomètres, un autre air, une autre vie, une liberté tant recherchée et enfin trouvée. L’étudiant bossait dur pour y arriver mais avait un avantage d’être sur motivé et de parler un français impeccable. Merci maman pour ses origines. Alors les langues n’étaient pas un problème pour lui. Des notes largement bonnes et un avenir tout tracé, la belle vie en somme. Quand il revenait chez lui, cela se dégradait toujours plus avec un Luke au crâne rasé et presque comme fou. Il s’éloignait de son frère, se contentant du minimum de conversation, on ne sait jamais comment il pouvait réagir. Et un grand changement dans sa vie : la découverte de sa bisexualité. Christophe avait pour voisin James, un jeune étudiant dans la même classe que lui. En bons potes, ils passaient des soirées ensemble, jeux vidéos, sorties en boîte, débats autour d’une bière … Trucs de mecs tout simplement. Jusqu’à temps que son ami l’embrasse. Par surprise, il s’était reculé et pourtant n’était pas parti. Et s’était même rattrapé par un autre baiser. Ce fut ce soir là qu’il découvrit qu’il n’y avait pas que les filles dans la vie. Mais pas prêt d’avouer au grand jour son attirance pour les hommes, il tint cela secret avec son ami/amant. Juste eux deux le savaient et ce secret se dévoilait quand l’un venait chez l’autre. Ils n’étaient pas vraiment ensemble, on va plutôt dire que l’autre était son mentor et qu’un jour il le laisserait aller de ses propres ailes. Un secret bien gardé jusqu’à un retour chez ses parents pour un week-end. Un texto un peu hot de son amant fut lu par son frère qui s’était calmé mais homophobe au possible. Alors savoir que son propre frère … Non c’était l’horreur pour lui et ce fut la bagarre. Chris se fit traiter de toutes les horreurs possibles et prit même un poing en pleine tête. Pour la première fois de sa vie, il ne se laissa pas faire et se battu. Oui, la poule mouillée fut remplacée par un jeune homme plein de colère qui frappa son frère si fort qu’il fut conduit à l’hôpital. Sylvie et Terry, ses parents, voulurent savoir le pourquoi. Quand leur fils aîné leur avoua qu’il sortait avec un garçon, la mère ne put s’empêcher de pleurer. Pas de hurlement, de reniement. Juste un silence profond où juste sa sœur le félicita de son courage d’avouer cela dans une famille aussi prude. C’est ainsi qu’il prit toutes ses affaires et ne revint jamais voir ses parents. Non, il les tint au courant par courrier et n’appelait que sa sœur de temps en temps. Et la vie reprit son cours.

A 19 ans, il effectua un stage à Big Apple Station durant 2 mois. Il n’était là que pour voir comment cela se passait et sut qu’il était fait pour ce métier. Lequel ? Mais animateur ! Lui aussi avait développé une certaine tchatche à force de sortir et à coups de cours de communication. Il pouvait bien s’en sortir et pria le directeur de la station de l’embaucher au moins à l’essai pendant les vacances en tant que chroniqueur. Durant tout l’été, on le retrouvait pour les sorties musicales. C’était toujours un début, il ne travaillait qu’une heure durant l’émission de l’après midi « Sunny NY ». Puis à la rentrée, il était dans l’émission du matin « Morning Up ». Mais là pendant toute l’émission, il était chroniqueur permanent. Bon se lever à 4h n’était pas facile mais il aimait tellement cela qu’il le faisait sans broncher. C’est à cette époque, à 20 ans donc, qu’il fit la connaissance de Kaley Johnson. Il était à la recherche d’un appartement et voulait vivre à Greenwich et elle traînait dans la rue. Il lui avait demandé son chemin et comme c’était sa route à elle, ils avaient fait un bout de chemin ensemble. Elle était une de ses filles adorables que Christophe ne pouvait pas draguer, par peur de les blesser. Kaley était donc devenue son amie et il était ravi d’avoir quelqu’un avec qui parler puisque la plupart de ses camarades de classe, dont James, avaient déserté New York pour la Floride ou la Californie où il y avait du boulot à revendre. Sa chronique matinale en semaine ne l’empêchait pas de sortir le week-end et c’est en boîte que le jeune homme repéra une délicieuse jeune femme : Addison Marks. Belle comme un cœur mais jouant au chat et à la souris durant quelques temps. Le soir où il l’a mis dans son lit, il sut qu’il y avait plus que cela entre eux et se décida à tenter une relation de couple, peut être que ça marchera. Mais Addison aspirait au luxe et avec tous les efforts du monde, il ne pouvait pas la combler. Et puis elle détestait son appartement et aussi le fait qu’il se lève à 4h du matin pour travailler. Du jour au lendemain, elle le jeta méchamment, comme un malpropre pour aller dans d’autres bras et lits, rêvant de gloire et d’argent. Une nouvelle déception pour lui mais tenta de reprendre sur lui. Si seulement elle avait attendu … Au mois de juin, on lui proposa sa propre émission ! Il était devenu relativement populaire auprès des auditeurs matinaux par sa répartie, ses gaffes et surtout son racontage de vie. Et en septembre 2005, The Miltonfine Show vu le jour et en prime-time s’il vous plait ! Le jeune homme animait son émission de 20h à 22h30 et était une des émissions les plus écoutées par les gens. Il était une petite vedette de New York et en était fier. Il accueille les stars en promo tout en passant de la musique, leur fait faire des tests débiles entourés de chroniqueurs. Il est un des animateurs les plus en vus de la ville et n’hésite pas à revendiquer sa double sexualité sans encombre, s’amuse parfois à draguer ses invités, hommes ou femmes sans complexe bien que souvent ce ne soit pas sérieux. C’est d’ailleurs au cours d’une de ses émissions qu’il fit la connaissance de Jake Underwood il y a quelques mois. Ce dernier venait pour la promo de son film et il fallait avouer que Chris n’était pas insensible au jeune homme, il l’avait dragué gentiment sur le plateau mais réellement quand les micros furent éteints. C’est ainsi qu’ils devinrent amants mais dans l’ombre puisque Jake n’assumait pas vraiment cela et en plus il était officiellement avec une jeune femme. Ce n’est pas grave, l’animateur s’en moquait car son ami/amant avait toujours du temps à lui consacrer. Au moins un qui ne lui avait pas posé de râteaux. Car gros dragueur, Chris se prenait autant de râteaux qu’il mettait de personnes dans son lit. D’où un de ses chroniqueurs lui donna le charmant surnom de Rake Man, comprenez par là l’homme-râteau. Charmant mais il assumait complètement et avec le sourire. Car certaines personnes ne pouvaient pas lui résister. Ethan Davis par exemple. Ce jeune homme réputé pur hétéro croisa la route de notre Christophe et les deux firent connaissance durant une soirée people dans un grand hôtel de New York. Peut être qu’Ethan avait bu plus que de raison mais il ne refusa pas la proposition de monter dans une des chambres pour une nuit torride. Le lendemain fut un désenchantement : Ethan refusait que Christophe l’approche et partit comme un voleur. Le jeune homme s’en moquait, il sait qu’il lui reviendra un jour, son amant d’un soir avait trop aimé. Et même s’il se fait repousser à chaque fois qu’ils se recroisent, il ne désespère pas de le ravoir dans son lit un soir. Mais il prend toujours soin de se protéger et il est même exemplaire puisqu’il a tourné un spot publicitaire contre la SIDA. Il a donc aussi ce côté engagé que peu de gens connaissaient. Voici donc l’histoire de Christophe Miltonfine, un jeune homme aux multiples facettes, du fougueux amant au jeune garçon timide et charmant.

_________________

{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/maquizz/
 
[Admin] Christophe Miltonfine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Christophe Laurent
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum
» Bienvenue à Jean-Christophe et à Antoine de Font-Reaulx!
» The Armorial of Haiti: Symbols of Nobility in the Reign of Henry Christophe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ VIP BEGINS ♦ :: PRESENTATIONS-
Sauter vers: