AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 krystal aspen.

Aller en bas 
AuteurMessage
Krystal A. Armstrong
T'es trop VIP ... ou pas !
avatar

Nombre de messages : 2
Job : n/a.
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: krystal aspen.   Ven 11 Juil - 3:50

{
_ I NEVER SAID IT'LL BE SUNSHINE EVERYDAY.
I'LL GIVE YOU EVERYTHING I HAVE
THE GOOD & THE BAD


    hi, my name is krystal aspen.
    welcome in my life..


─ Nom;
« Contre toute attente, on lui attribua lors de son baptème le nom Armstrong. & si je dis contre toute attente, c’est tout simplement car sa mère, une Grecque, Katarynaa Kaligaris, était mariée à un certain Kingston, homme riche originaire de Californie, avant la naissance de sa fille. Le nom Armstong lui vient en fait d’un British, avec qui sa mère entretenait une relation cachée, à l'époque ou elle vivait toujours avec son mari. Elle tomba enceinte de son amant, sans nullement s'y attendre & sa vie bascula. Krystal est donc le fruit d’une cruelle fourberie dont la pauvre victime fut ce respectable homme qui croyait être aimé par sa femme. & Katarynaa, épousa, suite à sa grossesse, cet Armstrong & laissa tomber sans remord son ex-mari. & voilà donc, une adorable brunette naquit & porta le nom Armstrong. »

─ Prénom(s); « La jeune fille fut affublée d’un prénom on ne peut plus insolite, mais faisant tout de même preuve d'un esthétisme certain. Krystal. Tout simplement & originalement. Déjà, il faut dire que Krystal est un prénom peu commun, qui n'est pas entendu à tous les coins de rue. Mais la brunette a toujours adulé le prénom qui lui fut attribué au jour de sa naissance. Coquet. Inédit. Krystal, prénom prompt, et féminin. Ça lui plait. Elle est aussi dotée d'un second prénom, qui se trouve à être Aspen. C'est pour une seconde fois un prénom vu que lors de très rares occasions & la jeune femme l'apprécie tout particulièrement. D'ailleurs, les plus intimes la nomment Aspen. Krystal Aspen Armstrong. On peut aisément se rendre compte que sa mère fit preuve d'une once d'individualité, se permettant de telles fantaisies avec son prénom. »

─ Surnom(s); « Krystal n'est pas le genre de jeune fille que l'on affuble de surnoms ridicules. Elle a horreur de toutes formes de surnoms & n'en accepte en aucun cas. De toute façon, il serait tâche ardue de trouver quelconque surnom à lui attribuer, vu le fait qu'elle porte un nom simple & court. Les plus intimes la surnomment Aspen & un point c'est tout. que personne ne déforme son prénom; elle pourrait se vexer. »

─ Date & lieu de naissance; « Le 18 Août 1986, journée haute en brume & sous un ciel couvert qui n'annoncait que mauvaise pluie, Kaeithlynn Armstrong eut ses premières contractions, au moment ou elle se baladait main dans la main avec son amoureux, dans un vaste parc à Oxford, en Angleterre. Elle en fut hautement surprise, n'attendant pas le bébé avant quelques mois encore, mais dans un assortiment d'émoi, de joie & d'angoisse, elle se rua vers le taxi le plus près, son ventre proéminent la gênant, Tomahs Armstrong sur les talons. Et c'est dans cette ville qu’elle donna naissance à une jolie jeune fille, calme comme jamais ça n'avait été vu. »

─Âge; « Ne parlez ni d'âge, ni d'anniversaire! Krystal a toujours détesté on ne peut plus le jour de son anniversaire & il ne m'est pas nécessaire de préciser qu'elle ne compte plus les années qui défilent à vive allure sous ses yeux. Le 18 Août dernier l’a couronnée de ses vingt deux ans, & on osa lui organiser un anniversaire surprise. Elle a foutu le camp en rogne et a finit la journée cloîtrer dans sa piaule, à broyer du noir.. Vraiment, pour elle, c'est un jour maudit.. & elle déteste l'attention.. »

─ Groupe; « . »

─ Physionomie; « Belle, peut-être. Jolie, sans aucun doute, cela va de soi.. Mais sexy? Non, nullement. Pas du tout. Krystal est jolie, sans être une beauté que l'on s'arrache & que l’on désire comme ce bonbon qui nous ait formellement interdit. Elle n’a jamais été fausse & encore moins superficielle, comme tant de New-yorkaises arrivent à l’être. & à sa façon, cette jeune femme arrive à être plus jolie qu’importe qui d’autre, tout simplement car elle sait ne pas accorder une importance ridicule au physique, ce que bien des gens caractérielles ont coutume de faire. Je vais faire preuve d’une indubitable sincérité & vous offrir une description du physique de cette jeune femme, sans détournement, omettant d’exagérer, comme tant de gens le feraient. Krystal Aspen est loin d’être le clichée de poupée de plastique blondasse que l’on voit sur toutes les couvertures de magazine & devant lesquelles les hommes (& femmes) ont coutume de s’extasier, que ce soit par désir ou par envie. Elle est loin d’être de ces filles qui font tourner les têtes de tous les mecs barbares et vicieux de sa génération, qui ne savent que penser à la baise et au physique modelé au Botox que les femmes se tuent à obtenir pour plaire à la gente masculine. Elle est naturelle, et jolie à sa façon, sans juger les artifices esthétiques de nécessité cruciale au bon déroulement de sa vie. Inopportunément, le physique a toujours été l’une des choses les plus considérées, cela va de soi & Krystal a toujours trouvé bornées & hautement pathétiques toutes ces petites princesses sexy et superficielles. Elle n’a jamais adulé le fait qu’elle se doive de se fondre dans une société asexuée. Certes, elle juge que le physique a tout de même son importance, mais elle s’oppose fermement à ceux qui juge l’aspect extérieur comme la seule chose qu’une personne puis posséder. Pourtant, Aspen est belle, sous plusieurs aspects. Elle ne le sait tout simplement pas… elle ne sait pas que certains jeunes hommes arrivent à la trouver hautement jolie, que d’autres fondent pour son sourire enfantin ou son regard océanique. Elle ne se doute pas que, en dépit du fait qu’elle ne soit pas de ces beautés divinement refaites, elle parvient à s’attirer quelques regards ici & là. Car qu’elle le veuille ou non, elle EST belle, sans être sexy, et elle fait partit de cette société où le sexe est maître de tout.. & quels sont les atouts de Krystal Aspen Armstrong?

Krystal est dotée de magnifiques yeux aux prunelles aussi bleus que l’océan puisse l’être. Ce regard azur qu’elle détient de son père peu parfois s’avérer déroutant, tant il parvient à vous sonder sans ménagement. La longueur démesurée de ses cils bien foncés a toujours donné à son regard une touche de douceur infinie, comme les yeux d’un enfant. Quoique, les longs cils ornant ses paupières lui donnent parfois une impression d’austérité, mais à la fois pénétrant, ou même, de temps à autre, séduisant. Coquins & brillants, ses yeux bleus transmettent toujours, illuminés par une lueur pétillante, sa joie de vivre hors du commun. Lire en elle comme dans un livre ouvert n’est pas tâche bien complexe compte tenu que dans son regard peut se lire absolument toutes les émotions qu’elle ressent et ce, avec une exagération accrue. D’ailleurs, les expressions faciales de cette jeune femme ont toujours eut le don trahir ses sentiments, à son plus grand désarroi & la mener à sa perte. Qui qu’il en soit, le bleu pénétrant de son regard peut en charmer plus d’un & maintes fois, on s’étonne devant l’irréalisme du turquoise dont ses yeux sont teinté.

Elle sourit souvent. Trop souvent, même… Mais son sourire n’est-il pas si magnifique qu’il mérite bien d’être ainsi révéler au grand jour de façon constante? Évidemment. En effet, Krystal a le sourire facile, mais elle aussi l’a aussi communicatif & hypnotisant. Maintes fois ses éclats de rires délicats peuvent vous parvenir à l’ouïe, pour vous inciter à rire à votre tour. Brillant & agrémenté d’une belle rangée de dents blanches bien droites, le sourire de cette jeune femme est à la fois espiègle, rieur, mais surtout, taquin, digne de celui d’un enfant. Krytal est du genre très rigolote & pétillante, et elle aime pardessus tout rire et s’amuser, ce qui lui donne toujours l’occasion de faire valoir la présence de son sourire qui se trouve à être des plus particuliers. Un si joli sourire ne fait que rendre une journée plus légère, plus joyeuse, tel un rayon de soleil s’immisçant entre les nuages noirs que la vie peut apporter. »


─ Caractère; « . »

─ Goûts; « . »

─ Signe(s) particulier(s); « . »

    hi, my name is Bee..


─ Avatar; « Alexis Bledel »

─ Comment avez vous connu le forum?; « J'y étais avant »

─ Présence sur le forum; « tous les jours, autant que possible »

─ Avez-vous lu le règlement?; « Toi t’es trop VIP »

─ Un commentaire; « bravo pour le forum! <3 »


Dernière édition par Krystal A. Armstrong le Sam 12 Juil - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystal A. Armstrong
T'es trop VIP ... ou pas !
avatar

Nombre de messages : 2
Job : n/a.
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: krystal aspen.   Sam 12 Juil - 1:44

    ─ Histoire;
      naissance.
      welcome in hell, honey..

    « Elle ne la regarda pas vraiment. Comme si du coup, elle ne savait pas ce qu'elle devait dire, ou faire; elle tentait de calculer ses agissements à venir, mais c’était le trou noir. Elle avait chaud. Trop chaud. Et mal aussi. Quelle souffrance, tout de même. Ses cheveux brun sale étaient en bataille et une fine couche de sueur perlait sur sa lèvre supérieure qui tremblotait doucement, au rythme de ses respiration peu calmées. Ses épaules tremblaient, alors qu’elle se laissait retomber lourdement coutre l’amoncellement de couvertures & oreillers de son lit, ma foi on ne peut plus inconfortable. Elle se permit de souffler enfin, inhalant de l’air peu frais, saturé d’une odeur âcre, fétide, d’un assortiment de sang & de sueur. Tomahs Armstrong, la regarda avec l’attendrissement peint dans le regard, et il sonda chaque parcelle de son corps meurtri. Il était fier d'elle, et savait qu'elle avait énormément souffert, mais il avait été là pour elle tout au long de cette pénible expérience. Katarynaa lui adressa un faible sourire, empreint de reconnaissance, puis elle mena sa main menue vers lui, pour lui caresser l’épaule. Il se pencha pour frôler la joue de sa dulcinée d’un baiser rugueux, dû à sa barbe de longue date, qui le démangeait d’ailleurs, et il lui serra amoureusement l’épaule. Il se devait de la rassurer et de lui redonner courage, après les efforts herculéens qu’elle venait de fournir pour luter contre cet accouchement qui fut on ne peut plus ardu et saumâtre.

    Tomahs – you did a great job, Kat’
    Katarynaa - I want to see her...

    Elle ne criait pas. & ne pleurait pas non plus. L’enfant venait d’ouvrir de grands yeux bleus sur un tout nouveau monde. Il aurait été tentant de lui susurrer; Welcome in hell, Honey. Car le monde avait tout de l’enfer, et la petite ne tarderait pas à s’en rendre compte; tôt ou tard, elle ne serait plus une petite princesse. On avait beau être heureux, un jour ou l’autre, votre vie se devait d’être chamboulée et le petit paradis ne tardait pas à faire son envol vers de lointaines contrées, vous laissant bredouille et incertains, vulnérables, dans un monde qui n’était pas le vôtre et qui avait tout de l’enfer. Le nouveau-née, calme comme jamais on en avait vu, suçota le bout de l’annulaire de sa mère, reposant au creux de ses bras. Sa respiration était paisible et ses grands yeux bleus s’étaient refermés; sa petite tête châtaine venait de trouver refuge contre la poitrine chaude de sa maman attendrit. Un silence lourd s’installa peu à peu dans la petite chambre d’hôpital où une nouvelle famille venait d’être créer, par l’effort d’une femme téméraire et celui d’une bébé pressé de voir le monde. Tomahs approcha son pouce rêche du visage rosé et rebondi de sa petite fille, l’effleurant dans une douce caresse. Il fut surpris lorsque le petit point du bébé se referma contre son doigt pour l’enfermer, dans une poigne étonnement solide. Papa, reste avec moi. Papa, j’ai peur de ce qui m’attends, loin, là-bas. Papa, on vaincra le monde, avec maman. Papa… je t’aime. Bien qu’émerveillée par sa fille, Katarynaa Kaligaris sentait ses paupières s’alourdire. Lourdes, lourdes. La fatigue s’emparait de son corps fragile. & bientôt, elle sombrerait dans le même sommeil paisible que sa fille, qu’elle serrait contre son cœur qui battait à l’unisson avec celui du petit être qu’elle n’allait que chérir. Poum-poum. Poum-poum. Entends-tu mon cœur battre, mon ange? L’entends-tu battre pour toi, ma princesse? Je t’aime. & je vais toujours t’aimer. »

_____________


    enfance.
    devil's child..

    Tomahs – Damn it, Tall’s… Have you seen Krystal? She disappeared [again]
    Katarynaa - Look up in the backyard… She’s used to hide near the big tree..

    « Énervés. Paniqués. Mais surtout, inquiets. Comment ne pas l’être. & si elle était morte ? Elle aurait bien pu disparaître dans la rue et se faire frapper. Ou tomber à la renverse, dans une chute fatale. Elle était un vrai petit monstre, il faut dire. Une peste sur deux pattes ; un enfant du diable, oui ! L’inquiétude les rongeait. Ils en avaient pourtant l’habitude; leur fille Krystal Aspen, âgée d’à peine 18 mois, savait à présent marcher & se faisait un plaisir fou à se cacher pour s’amuser un peu. Tomahs regarda sa femme, en levant les yeux au ciel, abattu par l’accablement ; il courait de droit à gauche depuis de nombreuses minutes, à la recherche du bébé égaré. Krystal avait l’habitude de jouer ce genre de mauvais tour à ses parents, et il va sans dire qu’elle se trouvait on ne peut plus amusante. Il n’en allait pas autant pour ses pauvres parents qui se tuaient à la chercher. Et c’est ainsi que Tomahs se rendit aux pas de course, dans leur vaste jardin, à l’arrière de leur tout aussi vaste maison. Alors qu’il franchissait le seuil de la porte menant sur le domaine, une pluie torrentielle s’abattit sur lui, alors qu’il poussait un juron. Il faut dire que la pluie était chose commune en Angleterre & tout bon British en avait l’habitude. La pluie ne ménagea pas l’enfant, qui était recroquevillée derrière un rocher, au fond de cet étendu de verdure. Elle se mit à pousser des cris spectaculaires, à la recherche de sa mère.

    K. Aspen - maaamâ!? maamâ!?? Oûu mamaan ? *

    Aux cris de sa fille appelant sa maman, Tomahs se rua vers elle, brava le rideau de pluie lui bloquant la vue. Alors qu’il se penchait pour caller sa fille dans ses bras massifs, Krystal se mit à se débattre en le ruant de petits coups, non sans pousser une horde de petits cris perçants, comme elle seule savait si bien le faire. Effrayé par cette nouvelle crise émise par sa fille, Tomahs Armstrong recula d’un pas ; il avait tendance à se pousser des crises larmoyantes du bambin, qui pouvait, même si jeune, faire peur lorsqu’elle était en colère.Et Katarynaa ne pris que quelques secondes pour se rendre à la rencontre de sa petite chérie. Elle était le genre de mère aux petits oignons de sa fille, bien qu’elle était déjà une peste indéfinie. Un bref regard empli de circonspection pu lui indiquer ou son enfant se trouvait ; elle plissa les yeux et se rendit vers elle, en dépit des larmes ravageuses du ciel.

    Katarynaa - I'm here, Aspen, chérie. C'est finit. Maman est là. chuuttt. *

    Elle cueillit sa fille est la petite s’empressa de se cacher contre la poitrine trempée de sa mère. Elle enfouit son pouce dans sa bouche, puis vint poser sa petite main engluée sur la joue de sa maman, dans un léger reniflement, alors que celle-ci lui susurrait des mots doux, en français. Katarynaa Kaligaris était d’origine Québécoise & Grecque, se qui expliquait pourquoi elle parlait parfaitement le français, ainsi que le grec, et inculquait ces magnifique langues à Krystal, qu’elle nommait plus couramment Aspen. Il est certain que Katarynaa avait un accent anglais, mais n’était-ce pas ce qui faisait son charme ? Elle posa un baiser fragilement sur le petit nez de sa fille et tous coururent à la maison pour se sécher. Ils avaient oublié de sermonner la petite. N’était-ce pas ce genre d’attitude qui créait des enfants rois & de futurs adultes mal élevés & impolis ? Certes. Mais ils aimaient tant la petite Krystal… Ils ne POUVAIENT pas la gronder. Ce serait trop dur… N’êtes-vous pas curieux de voir comment cette enfant tournera plus tard ? »



* Les passages en itallique dans le texte
sont les paroles prononcées en Français.
en tenant compte du fait qu'ils parlent Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
krystal aspen.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspen Arrow ? I'm fine, you know. Yes .. i'm fine …
» [pris] Cho Hyo Rin feat. Jung Soo Jung (Krystal) - Demi-soeur
» Reprenons depuis le début... - Pv Krystal
» Krystal Ker'sinal
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ VIP BEGINS ♦ :: PRESENTATIONS-
Sauter vers: